AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  Confrontation - Ft.Nick Halstead

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Interne
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 12/02/2017
Courriers : 63
J'ai : 26 ans.
Je suis : Célibataire.
Orientation : Bisexuelle.
J'habite à : Manhattan.
Je suis : Interne en chirurgie.

MessageSujet: Confrontation - Ft.Nick Halstead   Mar 14 Fév - 12:32

Au fil des années, il y a bien une chose envers laquelle nous sommes tous contraints d'avoir : Le respect. En effet, afin d'être bien vu auprès de tout le monde il semble bien plus qu'important de savoir gérer ce que l'on nous demande de faire sans trop ronchonner. Surtout dans le domaine médical et ça, c'est ce que Hunter a très vite du comprendre. En tant qu'interne on vous demande jusqu'à l'impossible afin de vous surpasser et le pire dans tout cela c'est que l'on souhaite surmonter cette notion dîtes inachevable. On se dit guerriers, à l'affût d'un nouveau cas, une nouvelle opération. Hunter n'était pas vraiment comme ça, certes il adorait ce qu'il faisait et ce n'était pas à remettre en question mais il posait la différence dans son caractère qui semblait être l'opposé d'un étudiant en médecine. Il n'y a habituellement aucune place pour de la sympathie, pour de la pure chaleur humaine si l'on souhaite devenir meilleur et bien que ça pouvait bloquer de temps à autre Hunter, ça l'aidait à rester lui-même. Cependant, cette façade ne plaisait pas à tout le monde et lorsqu'il s'agissait d'un titulaire, il vous le faisait comprendre.

« Mais qu'est-ce qu'il a contre moi putain …» Se demandait-il …Un nouveau client, de nouvelles questions. Les titulaires avaient cette habitude d'interroger leurs internes lorsqu'il y avait de nouveaux patients et cela pour les aider à travailler leurs esprits de déductions. Hunter se demandait simplement si le Dr. Halstead avait une dent contre lui. Surtout qu'il n'était pas le seul interne du groupe, mais étonnement toutes les questions les plus compliquées lui étaient attribué sans pause. Si il n'y avait que ça, il y a aussi des fichiers qu'Hunter a du récupérer qui s'avérait ne pas être utile au final. Serait-ce pour l'éloigner ? Mais pourquoi ? Ce n'était pas comme si Hunter était mauvais, au contraire.

Il avait enfin une mini-pause, enfin, personne n'avait besoin de lui à ce moment c'est tout. Etant dans le service de Chirurgie plastique, le jeune homme en profita pour ouvrir une session sur l'un des ordinateurs de l'accueil et faire quelques recherches sur un cas récent. Lorsqu'il leva le menton, l'interne observa son supérieur parler avec une infirmière. C'était le moment, enfin … Essayer de serrer fort les poings et ne pas se casser la tronche. Une confrontation, rien de plus, rien de moins. Il se leva et marcha silencieusement vers le Dr. Halstead. Il n'osait pas le regarder droit dans les yeux très longtemps, bien qu'il lui lança quelques regards furtifs.

« Dr. Halstead, puis-je vous parler de quelque chose seul à seul ? » Oh son regard, c'est pas bon … Bon t'es déjà fichu donc autant parler. En espérant qu'il ne te jette pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Titulaire
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 12/02/2017
Courriers : 170
Célébrité : isaac.
Pseudo : naya/babysteps.
Crédits : hepburns, tumblr.



J'ai : quarante ans, quarante-et-un l'été prochain.
Je suis : Séparé(e).
Orientation : Bisexuelle.
J'habite à : Queens.
Je suis : chirurgien plastique.

✄ - - - - BREATH AGAIN
Dispo RP : Disponible
DCs : Jace.
Liens :

MessageSujet: Re: Confrontation - Ft.Nick Halstead   Mer 15 Fév - 10:55

L'infirmière Jones lui en veut, Nick le sent bien. Elle ne dira rien, n'a jamais eu un mot plus haut que l'autre depuis qu'ils se connaissent, et ne va pas commencer aujourd'hui. Mais elle lui en veut, un aveugle s'en rendrait compte. Exit son sourire aimable, exit le ton badin qu'elle employait jusqu'alors pour lui parler. Elle lui en veut et Nick sait pourquoi. La raison de cette soudaine froideur se tient à quelques mètres de là, fait mine de ne pas écouter le compte-rendu ô combien froid de l'infirmière Jones. Nick a oublié son nom, n'a pas eu le temps de l'apprendre vraiment. Il se souvient d'elle, elle devrait s'en réjouir. Il ne lui a pas promis la lune, n'a pas parlé de la revoir ni de la rappeler, elle n'a pas pu se faire d'illusion. Nick est loin d'être un enfant de chœur et il ne s'en cache pas. Alors est-il vraiment juste de le traiter ainsi ? Il soupire, glisse un regard furtif à la plus jeune des deux infirmières avant de se tourner de nouveau face à Jones. - Betsy, Betsy, Betsy, murmure-t-il en secouant la tête, un léger sourire étirant ses lèvres. Il faut vraiment expliquer à vos collègues que je ne suis pas le grand méchant loup. C'est elle qui soupire à présent, et la tension redescend doucement, et il rit, soulagé. Les infirmières sans nom vont et viennent, Nick a l'habitude, ne prend pas la peine de s'attarder trop longtemps, mais Betsy Jones est une ancienne, presque un mythe. Mieux vaut ne pas se la mettre à dos. - Et puis vous- Il ne va pas au bout de sa phrase, interrompu par l'un des internes. L'un de ses internes, du moins actuellement. Nick ne s'intéresse pas plus à eux qu'aux infirmières mais il connaît celui-là. Moon. Bien sûr qu'il se souvient de son nom. Il a réussi la prouesse d'entrer dans son radar en ouvrant à peine la bouche et si Nick a conscience qu'il est difficile d'être nouveau dans un service pour l'avoir expérimenté lui aussi, il a du mal à supporter que ses élèves se mettent en retrait. Lui mettre des bâtons dans les roues est presque devenu un sport, tant il s'y adonne avec passion. Est-ce par esprit de contradiction ou par un élan de pédagogie tordu, il n'en sait rien mais il prend un malin plaisir le mettre en avant au travers de questions parfois ardues. Et si le jeune homme ose enfin s'adresser à lui, les efforts de Nick n'ont pas été vains. C'est un progrès, un vrai progrès et il acquiesce avec un bref sourire. - Dans mon bureau, fait-il avec un signe de tête pour la porte close, non loin de là. J'ai un dossier à récupérer. Sans plus attendre, il quitte Jones, espère que l'autre lui emboîte le pas sans rechigner, et gagne son bureau d'un pas vif.  - Assieds-toi Moon. Un ordre, pas un conseil, ni une proposition. Il s'appuie contre la table, croise les bras, serein. - De quoi veux-tu me parler ? La curiosité est réelle, teintée d'étonnement. Les internes s'adressent rarement à lui, lorsqu'il ne s'agit pas de répondre à l'une de ses questions. Certains, comme Moon, osent à peine le regarder. Alors se retrouver seul à seul avec lui ? C'est de toute évidence important mais Nick est à cours de supposition.

_________________
we're lying in bed. she's lying.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Interne
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 12/02/2017
Courriers : 63
J'ai : 26 ans.
Je suis : Célibataire.
Orientation : Bisexuelle.
J'habite à : Manhattan.
Je suis : Interne en chirurgie.

MessageSujet: Re: Confrontation - Ft.Nick Halstead   Mer 15 Fév - 11:37

Si il y a bien une chose que beaucoup reproche à Hunter, c'est le fait qu'il semble bien trop ouvrir sa bouche pour ne rien dire. Mais en présence de grandes figures comme celle du Docteur Halstead, l'interne savait s'incliner et se mettre en retraite. Enfin, ça c'était quelque chose de possible apparemment avec lui, pas après les nombreuses fois où il se faisait quasiment persécuter par le titulaire. Quelque chose chez le jeune homme ne plaisait pas et il allait faire tout en son pouvoir pour le découvrir. Si il en a la force surtout, parce que lever la tête et s'adresser au dragon n'était pas une simple tâche. Pour en revenir à la situation actuelle, la paralysie gagna l'esprit d'Hunter, le forçant à acquiescer lorsque le Docteur Halstead lui indiqua son bureau. Il remarqua d'un coin d’œil les deux infirmières, dont Jones qui lui souriait brièvement. L'interne avait la côte auprès du staff médical, surtout auprès des infirmières. D'un côté, beaucoup admirerait sa sensibilité et sa gentillesse, chose qui manquerait pas mal dans ces couloirs gris. Une fois dans le bureau, il ferma la porte derrière lui. Il secoua légèrement la tête avant de revenir devant son titulaire, se mordant la lèvre inférieure, nerveux d’interagir avec l'homme en face de lui. « - Assieds-toi Moon. » Un tilt qui le réveilla très vite, il le regarda pendant plus de quelques secondes dans les yeux avant de lui obéir sans broncher. Quel être cruel, regarde le être aussi calme que je ne sais pas quoi pendant que je suis entrain de me ronger les ongles .. Pensait-il très fort. Un long silence suivit la question du titulaire, son sourire, sa posture le frigorifiait. Pourquoi autant de crainte, même Hunter n'en avait aucune idée. « - Je … vous remercie pour le temps que vous m'accordez. » On pouvait facilement voir à quel point Hunter était loin d'être serein, jouant avec ses ongles. « J'ai cette impression que … aha … vous ne m'appréciez pas. » Il renifla et se mordit une nouvelle fois la lèvre inférieure avec un sourire très léger. « Vous m'en voulez ? Je vous ai fait quelque chose ? Je comprends qu'interroger les internes fait parti du boulot mais je suis pas votre victime … » Et là, il se trouvait encore plus pathétique que de lui avoir obéit la minute d'avant, mais au moins c'était enfin sorti. Bon une seule amélioration, le regard, ses yeux étaient plongés dans les siens.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Titulaire
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 12/02/2017
Courriers : 170
Célébrité : isaac.
Pseudo : naya/babysteps.
Crédits : hepburns, tumblr.



J'ai : quarante ans, quarante-et-un l'été prochain.
Je suis : Séparé(e).
Orientation : Bisexuelle.
J'habite à : Queens.
Je suis : chirurgien plastique.

✄ - - - - BREATH AGAIN
Dispo RP : Disponible
DCs : Jace.
Liens :

MessageSujet: Re: Confrontation - Ft.Nick Halstead   Jeu 16 Fév - 15:24

Nick n'a pas vraiment l'habitude de s'entretenir avec ses internes, pas en dehors d'une chambre d'hôpital, pas loin d'un patient. Il enseigne du mieux qu'il peut, tâche d'être le plus clair possible, tant pour aller vite que pour éviter ce genre de situations. Non, Nick n'a pas l'habitude se retrouver seul avec un interne, pas dans son bureau. Pas sans ce que soit de son initiative en tout cas et s'envoyer ses internes est plus problématique qu'agréable sur le long terme. Il a retenu la leçon, sait qu'il vaut mieux rester professionnel, ferme mais juste. Peut-être qu'il est un peu trop ferme avec Moon justement. Tout porte à le croire, de la manière dont il le regarde jusqu'à sa voix peu assurée. Nick laisse échapper un bref soupir, agacé de se retrouver là, bien qu'il ait accepté. C'est lui qui l'a traîné jusqu'ici après tout, lui qui l'a conduit loin du regard curieux des infirmières. Il s'est un jour retrouvé à la place de Moon, interne discret face à des titulaires peu portés sur la psychologie. Il a encaissé, a appris de leur froideur, l'a même fait sienne. Moon passera par là aussi, qu'il le veuille ou non. Et il n'a pas l'air d'en avoir très envie, à en juger par son attitude. Nick fronce les sourcils, se penche de crainte de ne pas entendre la suite. Vous ne m'appréciez pas, ah. C'est bien ça alors. Il se redresse, retient le ricanement qui lui vient aux lèvres. Moon n'a pas fini manifestement, et il le laisse continuer, bras croisés, sourire amusé étirant lentement sa bouche. Un autre sourire, plus timide celui-là, apparaît sur le visage de l'interne, à la surprise de Nick. Après une telle confession, il se serait plutôt attendu à une mine contrite, voire à des larmes, pas à ce semblant d'assurance. Moon ne veut sans doute pas perdre la face, il aurait toutefois dû réfléchir à deux fois avant de le déranger pour ce genre de questions. Vous m'en voulez ? Franchement. Comme s'il a le temps de gérer les états d'âmes de ses élèves. Même un seul, c'est un de trop. - Tu es un interne, pas une victime mais tu te comportes comme si c'était le cas, réplique-t-il froidement. Il se lève, contourne son bureau avant de se laisser tomber sur sa chaise. Il lève une main, désigne la pièce d'un mouvement vague. - Tu crois que j'en suis arrivé là en venant pleurer dans les jupes de mes supérieurs ? Nouveau soupir, ses paupières se ferment un instant. Ce n'est certainement pas la méthode la plus douce qui soit, mais Nick a eu droit à son lot de remontrances, lui aussi. Il ouvre à nouveau les yeux, les braque sur Moon, la mine déterminée. - Peu importe que je t'apprécie ou non, je ne suis pas là pour te dorloter, Moon. Je ne suis pas ta nounou, je n'ai pas le temps de me préoccuper de ce que tu penses. Et tu ne devrais pas t'arrêter non plus sur ce que moi, je pense. Plus tôt il le comprendra, mieux ce sera pour tout le monde (à commencer par Nick).

_________________
we're lying in bed. she's lying.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Interne
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 12/02/2017
Courriers : 63
J'ai : 26 ans.
Je suis : Célibataire.
Orientation : Bisexuelle.
J'habite à : Manhattan.
Je suis : Interne en chirurgie.

MessageSujet: Re: Confrontation - Ft.Nick Halstead   Jeu 16 Fév - 16:41

Ce sourire trop confortable sur ses lèvres faisait monter le sang-chaud que le jeune interne tentait tant bien de dissimuler. Le docteur Halstead est un être bien plus qu'intimidant à ses yeux, il lui doit le respect et c'est comme ça que Hunter a été élevé. Mais ses émotions ont très souvent réussi à contrôler le meilleur de lui pour justement 'le meilleur et pour le pire'. Mais pour qui se prenait-il au juste ? Hunter ne pouvait même plus se tenir. Il se laissait largement trop avoir contraire au reste de sa famille, ses frères qui semblaient avoir formé une alliance contre lui et ses parents de plus en plus froid. Il ne savait tout simplement pas où se tenir sur la photo de famille. Mais revenons à notre principal problème, le docteur Halstead, un être vindicatif et purement cruel … enfin il en donnait grandement cette impression. Il ne savait pas si il était vraiment ainsi mais bon … Tu es un interne, pas une victime mais tu te comportes comme si c'était le cas Alors là, c'était vraiment le bouquet, mais pour être honnête dire qu'il ne s'y attendait pas serait complètement stupide. Bien que le jeune homme soit naïf à souhait, il voyait rouge lorsque Halstead se tenait devant lui. « Sir … » Hunter inspira, se leva de son siège et ne quitta pas une seconde les yeux de son supérieur. « With all my respect, this is not a playground, we don't play around here and don't care about what others think, our job again with all my respect is to make sure we actually care. I seek to learn in the fairest environment to take care of people in the future. » Wow, c'est sorti tout seul, mais ce serait cool de s'arrêter là, parce que Maman Moon ressort un peu trop à son goût, mais bien que ses mains tremblaient, Hunter se mordait la lèvre pour ne pas l'incendier, ce n'était pas ce qu'il disait qui l'énervait, c'était ce qu'il montrait. Un air narcissique et tellement plus imposant que la normale, ces rires moqueurs, ce ton du monsieur je sais tout sans oublier ses nombreuses attaques envers Hunter qui le perturbait au plus haut point. Alors avec un ton encore plus respectueux, il continua. « Sir, I respect your authority in this building, but I won't condomn any form of intimidation. In order to create a better space for ourselves, don't you think it's better to get along ? Not as friends, I won't ask that from you, no … I'm not asking you to be my nanny sir, I'm asking you not to be eum … that demeaning anymore … Sir. » Hunter n'avait pas du tout l'air menaçant, mais ses yeux montraient sa détermination pendant qu'il pleurait à l'intérieur, se frappant à mainte reprises d'avoir encore trop parlé. Que les forces divines lui viennent en aide. L'interne reprit place dans son siège, baissant les yeux après ses paroles pour regarder ses pieds.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Titulaire
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 12/02/2017
Courriers : 170
Célébrité : isaac.
Pseudo : naya/babysteps.
Crédits : hepburns, tumblr.



J'ai : quarante ans, quarante-et-un l'été prochain.
Je suis : Séparé(e).
Orientation : Bisexuelle.
J'habite à : Queens.
Je suis : chirurgien plastique.

✄ - - - - BREATH AGAIN
Dispo RP : Disponible
DCs : Jace.
Liens :

MessageSujet: Re: Confrontation - Ft.Nick Halstead   Jeu 16 Fév - 17:33

Il sait qu'il est un peu dur avec eux, Moon en particulier peut-être, mais Nick n'est pas un enfant de chœur, ne s'en est jamais caché et personne ne lui en a jamais vraiment tenu rigueur. Il y a quelques regards désapprobateurs, comme Jones, là depuis si longtemps qu'il n'ose pas remettre en doute son autorité. Quelques regards, quelques vagues réflexions mais rien de concret, rien jusqu'à ce que Moon ait l'audace de venir lui demander des comptes, en privé (certainement parce qu'il n'aurait pas osé devant ses camarades). Il a du cran, Nick doit le reconnaître et la situation n'en est que plus agaçante. Il tapote l'accoudoir d'une main, se pince l'arrête du nez de l'autre, retient comme il le peut le sermon irrité qui lui monte aux lèvres. Pour qui se prend-t-il, ce type, avec sa gueule d'ange et son indignation ? Et il se lève, bien moins calme et digne qu'un instant auparavant, il se lève sous le regard surpris de Nick. Il n'a pas l'habitude qu'on lui résiste ainsi, pas du tout même. Jusqu'à présent, les rares internes qui ont eu la malchance de l'irriter ont encaissé son agacement sans sourciller, sans répliquer non plus. Il semblerait qu'il ait trouvé plus coriace cette fois. Moon ne baisse même pas les yeux en déversant son flot de reproches bien-pensants. How cute. Nick hausse un sourcil sans bouger, jette un bref regard plus bas, ravi de voir les mains de son étudiant trembler, trahir son calme apparent. Pas aussi coriace que ça manifestement, et Nick ricane, prêt à contre-attaquer. Seulement Moon n'a pas terminé, Moon a encore des choses à dire. A exiger même, et de toute évidence Nick n'a pas été assez clair. Il secoue la tête et sourit, à peine ébranlé par de telles revendications. - You're cute, commente-t-il avant un nouveau soupir, résigné cette fois. Ce garçon est têtu. Têtu ou stupide, l'un ou l'autre fonctionne mais Nick préfère croire que la première option est la bonne (sinon comment expliquer qu'il soit parvenu jusqu'à son internat). - You're cute, répète-t-il, what was it again, "create a better space for ourselves", right? Il ricane, moqueur. - Where do you think you are, fucking high school? I'm not trying to intimidate or bully you or whatever it is you think I'm doing. Yeah, I may be tough on you but if you can't handle it, you might as well quit. Because the only thing I care about is helping my patients. I don't care about you, I don't care about what you think and nothing will change that. You're nothing special, you're an intern for Christ's sake Il termine sur une note furieuse, clairement en colère cette fois. Ah c'est bien la première fois, oui, qu'on le dérange avec pareille requête. Nick n'est pas plus dur qu'un autre, pas plus gentil non plus, et ce n'est pas un interne qui influera sur sa façon d'enseigner. Il se lève à son tour, lui tourne le dos ostensiblement, tâche de calmer le tic nerveux qui agite l'un de ses joues. Il le sent, tap, tap, tap contre sa peau, il le sent et n'a jamais réussi à le contrôler, ça ne va sans doute pas commencer aujourd'hui. - And you got some nerves, talking about respect when you clearly have none for me. How old are you, 24? 25 maybe? You waltz in here, calling me sir then telling me how to do my fucking job. Shut. Up. Nick perd rarement son sang-froid. Rarement, oui. Il ne s'énerve pas quand on lui vole sa place de parking, ne s'agace pas non plus de voir l'ascenseur s'arrêter à chaque étage, il reste calme quand ses opérations sont déplacées au profit de celles d'un autre. Nick perd rarement son sang-froid donc, mais Hunter Moon l'a cherché cette fois.

_________________
we're lying in bed. she's lying.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Interne
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 12/02/2017
Courriers : 63
J'ai : 26 ans.
Je suis : Célibataire.
Orientation : Bisexuelle.
J'habite à : Manhattan.
Je suis : Interne en chirurgie.

MessageSujet: Re: Confrontation - Ft.Nick Halstead   Jeu 16 Fév - 18:53

Il ne pouvait tout simplement pas y croire ses oreilles, avait-il vraiment dépassé les bornes à ce point là ? Son grand frère ne cessait de lui dire qu'il n'avait aucune chance de devenir chirurgien avec une personnalité pareille, un caractère quelque peu de cochon si on peut le dire. Mais avait-il vraiment mérité toute cette remontrance. Cette carrure, ce charisme qu'il ne pouvait pas ignorer, ça le fasciner autant que ça le terrifiait. You're cute ces trois mots sur un ton plus que sarcastique lui donnaient presque l'envie de mettre un sac sur la tête, et pas pour de bonnes raisons. Encore ses rires moqueurs comme si ce que venait de déclarer Hunter n'avait absolument aucun sens. « I- » Il ne pouvait pas l'interrompre, de toute façon sa voix n'osait pas dire quoi que ce soit, ni sortir un seul son. Il était si brutal, une facette qu'il n'avait jamais vu avant et juste l'idée d'avoir provoqué cela à lui seul ne le rassurait pas. Hunter ne blesserait personne volontairement, mais pour des raisons qu'il ignore complètement, il ne semblait pas être favorable auprès de ses titulaires. Le jeune interne était encore très sensible et ne pouvait pas contenir ses émotions correctement. Il n'avait pas encore réussi à maîtriser tout ça à vrai dire. Le fait aussi qu'il lui dise simplement qu'il n'était personne de spéciale qu'un simple interne le remit directement au silence. C'est comme si le jeune homme se prenait des coups à chaque phrases. Ses yeux étaient grands ouverts, apeuré par le comportement du Docteur Halstead. Lorsque ce dernier se tourna pour lui montre son dos, Hunter se dépêcha pour s'essuyer une larme qui s'apprêtait à couler. Il se racla la gorge et se leva. « I didn't want you to get angry sir, I'm sorry … I didn't consider I was … going that far. Never wanted to tell you how to do your job. I--I am sorry. » Et cette fois, sa voix tremblait, essayant de cacher à quel point l'interne était pathétique. Il n'osait même pas s'en aller par peur que le titulaire le prenne mal, il se trouvait entre ses mains à présent, coincé. « All I've ever implied was … Nevermind. » Il voulait s'expliquer mais pensait que ça n'allait mener nul part. « I do have immense respect for you sir. I didn't want to waste your time. » Son précieux temps, il y avait toujours cette petite partie chez Hunter qui hurlait jusqu'à la mort pour tuer Halstead de sang froid, pourquoi autant de rage ? Ca s'entendait, pourquoi ne pas simplement l'envoyer ballader ? Hunter avait tilté un nerf apparemment et le regrettait déjà amèrement. «  Let's just forget what just happened, never happened. » Disa-t-il avec un léger rire nerveux s'éloignant doucement de sa chaise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Titulaire
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 12/02/2017
Courriers : 170
Célébrité : isaac.
Pseudo : naya/babysteps.
Crédits : hepburns, tumblr.



J'ai : quarante ans, quarante-et-un l'été prochain.
Je suis : Séparé(e).
Orientation : Bisexuelle.
J'habite à : Queens.
Je suis : chirurgien plastique.

✄ - - - - BREATH AGAIN
Dispo RP : Disponible
DCs : Jace.
Liens :

MessageSujet: Re: Confrontation - Ft.Nick Halstead   Ven 17 Fév - 14:19

Il a conscience de s'être emporté, conscience d'avoir dépassé certaines limites, mais il ne parvient pas à s'en vouloir. Il ne se sent pas coupable, pas le moins du monde. Au contraire, il se sent bien, et ce serait mentir que de prétendre être surpris par sa propre réaction. Non, il ne prend aucun plaisir à malmener ses internes, ne se réjouit pas d'instiller dans leur regard la moindre crainte, mais remettre quelqu'un à sa place à juste titre ? C'est presque jouissif. Moon devrait proposer à ses petits camarades de tenter une révolution, Nick serait ravi de les renvoyer dans leurs pénates, la queue entre les jambes. Quel petit imbécile. A quoi s'attendait-il, en lui servant ce genre de reproches ? A être encensé peut-être, à ce que Nick reconnaisse être un sale type sans cœur aussi ? L'idée lui arrache un sourire bref, et il jette un coup d'oeil par-dessus son épaule pour constater les effets de sa brutale honnêteté sur le jeune homme. Moon a les yeux écarquillés, la mine défaite, il a tout l'air d'être sur le point de fondre en larmes et, cette fois, Nick se sent vaguement coupable. Vaguement, vaguement. La culpabilité pointe mollement le bout de son nez dans un coin de sa tête, sans grande motivation. Il se retourne finalement, passe une main sur son visage avec un autre soupir. Enseigner est loin d'être une passion, et faire de la discipline l'est encore moins, aussi agréable que cela puisse se révéler. Surtout pour se répéter. - Jesus Christ, here you go again with your so-called respect, maugrée-t-il avec irritation. Il le laisse continuer, se retient à peine d'esclaffer devant la proposition craintive de l'interne. Oublier, bien sûr, how convenient. - It doesn't work that way, Moon. People don't just "forget". You might look like a kid but you can't be that stupid. Not here. What did you expect, that I'd apologize and pat your back and we'd be good? You made a mistake here, kid, learn from it. Don't you dare forgetting it though, because I promise you I won't. C'est menaçant, il le sait, le regrette vaguement. Il enchaîne rapidement pour atténuer, sans vouloir s'expliquer pourquoi il cherche à l'apaiser après ce que ce gamin lui a balancé en plein visage.  - And before you start another childish rant about getting along and feelings and respect, no, it's not a threat, it's a goddamn fact. I don't hold grudges, I'm too old for that. Get it through that thick, cute head of yours and do it quickly. The sooner the better for everyone, starting with you. Le ton est presque calme, le regard presque serein. Presque oui, mais pas entièrement. - You'll find yourself much happier and calmer when you stop thinking I hate you. And maybe you'll even become a better doctor, who knows. L'ironie est forte, le sourire moqueur mais Nick ne regrette rien. Le peu de culpabilité que l'air terrorisé de l'interne lui inspirait a disparu, repoussé par son habituelle armure de sarcasmes.

_________________
we're lying in bed. she's lying.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Interne
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 12/02/2017
Courriers : 63
J'ai : 26 ans.
Je suis : Célibataire.
Orientation : Bisexuelle.
J'habite à : Manhattan.
Je suis : Interne en chirurgie.

MessageSujet: Re: Confrontation - Ft.Nick Halstead   Ven 17 Fév - 16:04

« I just thought that talking would be the best way to fix what I considered to be a problem. I'm sorry if I ever offended you. »
Hunter n'aurait jamais cru l'énerver à ce point. Surtout qu'il ne pourrait pas tuer une mouche même si il le souhaitait. Mais peut-être que c'était déplacé ? Il ne savait pas vraiment où s'en tenir pour être honnête. L'interne se disait juste qu'il fallait se racheter, mais il ne savait pas comment. Il n'avait pas vraiment beaucoup de proches qui le supportaient autour donc au lieu d'insister et de défendre son point, le jeune homme s'écrasait assez facilement sous une certaine crainte. Hunter avait l'habitude de bien trop parler, mais il savait choisir ses batailles et préserver son énergie … enfin il faisait de son mieux pour ne pas s'emporter. Il secoua sa tête et se racla la gorge pour regagner un peu de dignité. « What do you mean you won't forget it ? I don't understand. » Il ne comprenait pas vraiment, bien qu'il souhaitait éventuellement enterrer la petite querelle, Hunter en clignait des yeux comme un gamin de cinq ans. Et puis Cute thick little head, attendez, maintenant on se fait des compliments ? « How can I ever make up for that ? … » Hunter se mordit la lèvre, presque dans la volonté de se la déchirer. Il détestait le sarcasme de l'homme, il pensait qu'il y avait des limites à ne pas franchir en ce qui concerne son utilisation mais la façon dont Halstead l'utilisait était tout bonnement terrifiant à vrai dire. « I'd do anything, really sir. » Le jeune interne ne voyait que ça à vrai dire, se plier en quatre, il ne pouvait pas voir autrement, on ne lui avait pas apprit autrement. Ses parents s'étaient plus concentrés sur son frère. C'est peut-être pour ça qu'il est aussi coincé avec lui-même, si obéissant. Il se tenait droit et osait même lui adresser un léger sourire qui admettait purement sa défaite. Il allait endurer et c'est tout, puis c'juste un internat. Il pensait que si son frère était là, il se serait moqué de lui comme personne et en aurait profité pour le rabaisser de plus belle. Allez, on ravale sa fierté et l'envie de tout éclater, surtout la personne en face. Il fit un pas vers lui sans forcément s'en apercevoir. « And I do respect you. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Titulaire
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 12/02/2017
Courriers : 170
Célébrité : isaac.
Pseudo : naya/babysteps.
Crédits : hepburns, tumblr.



J'ai : quarante ans, quarante-et-un l'été prochain.
Je suis : Séparé(e).
Orientation : Bisexuelle.
J'habite à : Queens.
Je suis : chirurgien plastique.

✄ - - - - BREATH AGAIN
Dispo RP : Disponible
DCs : Jace.
Liens :

MessageSujet: Re: Confrontation - Ft.Nick Halstead   Ven 17 Fév - 18:15

Ah, les excuses. Est-ce vraiment le moment de les offrir, est-ce que ça en vaut vraiment la peine ? Moon n'a pas l'air d'être le moins du monde manipulateur, bien au contraire. C'est pire, bien pire, il pense bien faire assurément, pensait certainement être dans son droit de réclamer des explications quant au comportement de l'un de ses supérieurs, pense être dans son droit de se repentir à présent. Seulement c'est trop tard, et c'est facile surtout, facile de revenir sur une bêtise, de vouloir l'effacer avec de belles paroles. - A problem, right. The only one's got a problem here is you, kiddo, l'interrompt-il avant de pouvoir se retenir. L'esprit de contradiction, l'envie d'avoir le dernier mot, tous les deux toujours plus forts que sa volonté de passer pour le type calme que rien n'atteint. Un peu tard pour ce genre de considérations. Tard, comme les excuses de Moon qui a décidément perdu de son aplomb. Du moins c'est ce que Nick pensait jusqu'à présent, convaincu de l'avoir réduit à un petit tas de nerfs à vif, mais il en a encore dans le ventre, a encore assez de courage pour le regarder dans les yeux, pour lui parler. Mieux, il avance dans sa direction, et Nick hausse les sourcils, plus surpris que moqueur. L'instant d'avant, l'interne semblait vouloir disparaître sous terre, mais il est encore là, n'a pas fui à toutes jambes. Pas encore. Et il insiste une fois de plus sur le respect, presque trop poli pour être honnête. - If that fucking word comes out of your mouth once again, you'll regret it Moon, I'm telling you. Il le rejoint, franchit en trois enjambées la distance qui les sépare, sans baisser les yeux. Les regards sombres fonctionnent sur la plupart des internes, mais celui-là s'est déplacé jusqu'à lui pour se plaindre, c'est peine perdue, mais les vieilles habitudes ont la vie dure. - You'd do anything, uh? You realize it sounds like a line from a cheesy porno, right? Il ricane, s'appuie contre son bureau, presque amusé par la situation à présent. Une idée lui traverse l'esprit, assez tordue pour qu'il s'y arrête. - Wait, is that- is that why you came here? What, you heard some people talking about me and thought I'd go easier on you if you went down on me? L'idée n'est pas déplaisante, quoi qu'un rien inattendue. Pas déplaisante non, loin de là même. Nick se redresse, laisse son regard papillonner un instant dans la pièce, avant de retrouver celui de Moon. - Because the answer's no, reprend-t-il lentement, et il se penche en avant, prononce distinctement chaque mot avec un grand sourire, no, I won't be nicer, I woudn't even if you happened to be the best fuck I ever had. But you're more than welcome to get out of your clothes, let me just lock the door. Mais il ne bouge pas, pas tout de suite, attend plutôt confirmation, un large sourire éclairant son visage. Confirmation ou fuite, surprise surprise.

_________________
we're lying in bed. she's lying.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Interne
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 12/02/2017
Courriers : 63
J'ai : 26 ans.
Je suis : Célibataire.
Orientation : Bisexuelle.
J'habite à : Manhattan.
Je suis : Interne en chirurgie.

MessageSujet: Re: Confrontation - Ft.Nick Halstead   Sam 18 Fév - 6:27

Ok ok ok. Ce n'était absolument pas la meilleure des réponses, et ce pas en avant comme si Hunter osait se rebeller d'une manière assez provocatrice. Il le regrettait amèrement et directement, surtout après la dernière phrase du docteur Halstead. Hunter est en soi un jeune homme très timide et très innocent, il ne l'a jamais fait avec qui que ce soit et rien que l'idée de pouvoir le faire le rendait tout nerveux et patraque. Il n'avait jamais vraiment réussi à trouver la bonne personne et ça pour lui c'était bien plus qu'important, ce détail là, personne n'avait encore réussi à percer sa petite carapace. D'ailleurs c'est l'une des raisons pourquoi il n'osait pas s'ouvrir vers les autres et avait très peu d'amis. Il essaie à vrai dire d'être amical et la plupart du temps, ça marche mais ça reste en général que des connaissances. Pour être honnête il en avait un peu marre de rester sur le côté, que personne ne le veuille en ami ou bien plus. « Really ? » Il n'avait jamais réalisé à quel point il trouvait le docteur Halstead attirant, sûrement à cause de sa figure stricte et légèrement tyrannique. Mais cette fois-ci c'était différent, sûrement les hormones qui commençaient à frapper suite à sa dernière phrase, c'était un turn-on pour sur. Il fronça les sourcils et décida se rester sur ses positions alors que toutes autres internes auraient eu la décence de partir en courant. Il se mit à rougir cependant, quelque chose qui trahit légèrement sa mini-rébellion. Puis il était vraiment proche de lui d'un coup et tellement imposant. « I … » Il n'avait pas les mots pour répondre à l'invitation qu'il venait d'entendre. Une partie de lui voulait, mais l'autre souhaitait justement rester sur la raison et partir en courant comme toute personne ayant un conscience valide. « Th-That's not what I meant, I didn't know about you and other interns, it would be bad, very b-bad if that ever happened. I mean I'm an intern, you're a superior. I- ... » Keep talking, ce n'est pas comme si il était devant toi. « Who do you think I am ? » Dis-tu sur un ton plus aigu, tu te rendais plus ridicule qu'avant, avala ta salive en le regardant dans les yeux, putain ses yeux. Confus n'était pas assez fort pour décrire l'état d'Hunter, se battant pour ne pas enlever ses vêtements. « It's hot in here, isn't it. » Dit-il totalement d'une manière assez naïve avant de réaliser la stupidité de ses mots, ses yeux devenant de plus en plus grand.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Titulaire
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 12/02/2017
Courriers : 170
Célébrité : isaac.
Pseudo : naya/babysteps.
Crédits : hepburns, tumblr.



J'ai : quarante ans, quarante-et-un l'été prochain.
Je suis : Séparé(e).
Orientation : Bisexuelle.
J'habite à : Queens.
Je suis : chirurgien plastique.

✄ - - - - BREATH AGAIN
Dispo RP : Disponible
DCs : Jace.
Liens :

MessageSujet: Re: Confrontation - Ft.Nick Halstead   Sam 18 Fév - 23:53

Quelque chose a changé, la colère semble s'être dissipée mais l'atmosphère n'en est pas moins lourde, au contraire même. Le sarcasme fait place à autre chose, moins subtil, bien plus chaud. Nick baisse les yeux, indécent, provocateur. Il cherche une réaction, n'importe laquelle, tant que Moon cesse de le regarder ainsi, si innocemment que Nick se laisserait presque berner. On lui a déjà fait le numéro, il a déjà eu affaire aux yeux de biches, à l'air de ne pas y toucher. Il connaît la chanson, et il en raffole. Il faut le reconnaître, Moon tient parfaitement bien la note, semble même surpris de l'attention qu'il attire. - Really? répète-t-il, oiseau moqueur. Did I stutter? Moon a très bien compris la première fois, il le sait, ils le savent tous les deux. C'est le moment de tomber le masque (et le pantalon) mais Moon persiste, semble si surpris, si confus que Nick y croit presque. Il est assez convaincant pour instiller le doute et Nick recule, ricane un peu, recule encore. S'arrête finalement, vaguement courbé, bras croisés sur sa poitrine. - Are you gonna play the offended part now, after the innocent act? s'interroge-t-il, intrigué. Moon a piqué son intérêt, il veut savoir, veut craquer le masque. - Didn't you you'd do anything? Il a encore dans l'oreille la manière dont l'interne a prononcé ces mots-là. Sir. Monstreux ego-boost, tout aussi excitant d'ailleurs. - Do you still care what I think after everything I said? Because let me tell you, right now, I'm thinking you're a tease, I'm thinking you know exactly what's going through my mind. And by the way, I never said anything about interns. To be honest, I'm not picky, ajoute-t-il avec un clin d'oeil. Il est insistant, mais la subtilité n'a jamais été son grand fort. Nick sait ce qu'il veut, n'a pas peur de l'assumer, et une fois un objectif verrouillé, il ne marche pas, il court. Et Moon ne rend pas vraiment la tâche compliquée, bien au contraire. Nick éclate de rire, savoure l'opportunité offerte sur un plateau. - Yeah, right, fait-il, secouant la tête, amusé par ce môme prétendument plein de bonnes attentions, parfait acteur. So, door locked or you get off on the probability of getting caught? I'm good either way. Une main monte jusqu'à son col, libère deux boutons de sa chemise, reste en suspens. Une réaction, une confirmation. Quelque chose a changé oui, et pour une fois Nick n'a rien contre le changement.


_________________
we're lying in bed. she's lying.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Confrontation - Ft.Nick Halstead   

Revenir en haut Aller en bas
 
Confrontation - Ft.Nick Halstead
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Confrontation code|spoiler|quote et postbody
» Je suis le pire cauchemar des chocapics !! Mouahahaha
» SAVEYOURSOUL;
» kaenie
» Petit biscuit est parmis vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✄ - - - - BREATH AGAIN  :: New York
NY Memorial Hospital
 :: NY Memorial Hospital :: Cinquième Étage :: Service Plastique
-
Sauter vers: