AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 life of shit. (nick&louise)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Patient
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 13/02/2017
Courriers : 111
Célébrité : nicolas simoes.
Pseudo : spf.
Crédits : PRETTY YOUNG THING.



J'ai : vingt-six ans.
Je suis : En Couple.
Orientation : Homosexuelle.
J'habite à : Manhattan.
Je suis : pompier.

✄ - - - - BREATH AGAIN
Dispo RP : Disponible
DCs : eytan le psy.
Liens :

MessageSujet: life of shit. (nick&louise)   Mar 14 Fév - 12:42

life of shit

       

tu pousses un soupir, passant une main sur ton visage, puis dans tes cheveux, tirant sur les mèches avec rage. tu soupires, avant de baisser lentement la tête et d'observer l'eau couler dans l'évier de la salle de bain. tu restes absorbé par le mouvement hypnotique du liquide avant de refermer le jet et d'enfiler un simple pull, un jean, sans manquer de glisser tes lunettes sur le nez. tu les portes de plus en plus souvent, presque tout le temps quand tu es à la maison. tu pousses un léger soupir. « mal au crâne ? » tu tournes la tête vers ton compagnon, te dirigeant vers lui pour déposer un léger baiser sur ses lèvres. « ouai. » tu souffles contre ses lèvres, avant de soupirer doucement. « je passe voir nick et louise cette aprem. » il dépose un baiser sur ton front, tu souris doucement. « je vais leur dire, enfin ... essayer. » tu souffles doucement, parce qu'au fond, t'as peur. peur d'annoncer ça à ton frère et à ta sœur, parce que vous vous retrouvez à peine, tous vos liens sont encore fragiles et au fond, t'es même pas certain de savoir comment ils vont réagir. tu te laisses aller à une légère étreinte en fermant les yeux, avant de te détacher de ton compagnon et de déposer un léger baiser sur ses lèvres. « ça ira, t'inquiète pas. je t'appelle si ça va pas. » tu le rassures, tu sais qu'il n'aime pas quand tu prends la voiture seul, surtout depuis que tu commences à perdre parfois l'équilibre. tu récupères ta veste, tes clés, avant de disparaître dans l'entrée et de sortir rapidement de votre appartement.

tu ne mets pas longtemps pour rejoindre le queens, c'est un quartier que tu aimes beaucoup, gamins, tu pouvais passer des heures à te balader dans les rues pour découvrir les différentes cultures. tu esquisses un faible sourire en arrivant chez nick. si tu as tissé de véritables liens avec ton frère - vous essayez de rattraper le temps perdu après tout - tu as toujours un peu de rancœur pour louise, parce que tu la voies partir, tout le temps, elle passe quelques jours à new york et elle repart à l'autre bout du monde. tu fermes les yeux un moment, passant une main sur ton visage alors que tu remets tes lunettes en place sur ton nez, puis tu sors de la voiture, te dirigeant vers l'appartement de ton frère. tu toques à la porte et un véritable sourire éclaire ton visage en voyant celui de ton frère t'ouvrir. « hey. » tu souffles. tu te sens détendu d'être avec ton frère. après toutes ses années à passer dans différentes familles, tu retrouves la tienne. la véritable.

(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Titulaire
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 12/02/2017
Courriers : 170
Célébrité : isaac.
Pseudo : naya/babysteps.
Crédits : hepburns, tumblr.



J'ai : quarante ans, quarante-et-un l'été prochain.
Je suis : Séparé(e).
Orientation : Bisexuelle.
J'habite à : Queens.
Je suis : chirurgien plastique.

✄ - - - - BREATH AGAIN
Dispo RP : Disponible
DCs : Jace.
Liens :

MessageSujet: Re: life of shit. (nick&louise)   Mer 15 Fév - 11:15

Nick n'aime pas spécialement ses jours de repos. Ne pas être à l'hôpital signifie être chez lui, le plus souvent sans Louise dont les congés coïncident rarement avec les siens, donc être seul. Et être seul est synonyme de silence et de réflexion, et Nick n'aime pas spécialement cogiter. Heureusement pour lui, aujourd'hui, Louise est là. La situation n'a rien de réjouissant, pas avec l'état de Romy, mais il est rassuré de savoir sa petite sœur dans l'une ou l'autre des pièces de son appartement. C'est loin d'être ce qu'il imaginait, gamin, quand il priait pour voir sa famille réunie à nouveau mais c'est un début. Il fait des efforts pour elle, pour la môme aussi. Tâche de ne pas avoir l'air d'un ours mal léché au réveil, prend soin de tempérer ses sautes d'humeur quand il rentre. Nick préfère être au boulot, c'est un fait, et ça s'est drastiquement accentué depuis le départ de Gigi. Il se soigne, bien sûr, il va religieusement voir sa psy toutes les semaines, essaye des méthodes farfelues de relaxation piquées sur le net par l'un ou l'autre de ses internes en charge de ses dossiers personnels ou de son agenda (le secret le moins bien gardé du service mais personne ne lui a jamais rien dit sur le sujet, et il faut bien que quelqu'un gère son emploi du temps). Il essaye, il essaye vraiment et il n'a pas vraiment d'autre choix. Il les a perdu, Louise et Jamie, il y a déjà vingt ans, n'est pas prêt à revivre ça. Alors il fait des efforts. Comme là, tout de suite, à surveiller le chili pour le déjeuner. Une matinée entière le nez dans les placards et les casseroles. Nick fait des efforts, de vrais efforts.

On frappe à la porte et il jette un coup d'oeil à son plat. Aucun risque que le cœur s'arrête ou que le chili meurt sur le feu, ça mijote doucement et il peut le laisser là, cinq minutes, pour aller ouvrir. - Jamie, hey. Entre, entre. L’accolade habituelle, longtemps maladroite, pleine de gêne, aujourd'hui un rituel. Nick sourit à son cadet, s'efface pour le laisser passer avant de refermer. - Lou est quelque part dans le coin... Louise ! appelle-t-il, criant presque. L'appartement n'est pas si grand, ça lui échappe parfois, comme s'il a peur qu'elle disparaisse, elle aussi. - Qu'est-ce qui t'amène ? Elle t'a invitée à déjeuner et n'a pas pensé à me le dire ? Un rire, bref, qu'il ne se serait pas autorisé quelques années plus tôt. Nick ne rit pas quand il est gêné, il s'esclaffe, se force à sourire. Ce n'est pas venu tout de suite, avec sa fratrie, mais il se sent finalement à l'aise avec eux. Ils en ont bavé par sa faute, il le sait, fait ce qu'il peut pour se racheter, fait ce qu'il peut pour leur faire oublier. Leur ouvrir sa porte n'est pas grand-chose, au final.

_________________
we're lying in bed. she's lying.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnel Médical
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 12/02/2017
Courriers : 27
Célébrité : Adelaide Kane ♥
Crédits : (c) Hepburns



J'ai : 27 ans, 28 le mois prochain
Je suis : Célibataire.
Orientation : Pansexuelle.
J'habite à : Queens.
Je suis : Infirmière.

✄ - - - - BREATH AGAIN
Dispo RP : Disponible
DCs :
Liens :

MessageSujet: Re: life of shit. (nick&louise)   Mer 15 Fév - 22:28



✻ ✻ ✻
Family is not an important thing. It's everything.

D'ici dix minutes, Louise n'aura plus de cheveux. Ce sera triste, un peu, elle ne sera plus aussi jolie qu'auparavant mais... Tant pis. Elle n'est pas d'une nature à s'agacer pour rien, Lou, d'habitude. Mais elle a littéralement passé la matinée au téléphone, ou bien à se balader de sites en sites et à remplir des formulaires pour demander un peu d'aide pour payer les frais médicaux de Romy. Même si elle est d’une nature à se battre et qu'elle n’abandonnera pas comme ça, ça l’énerve de devoir demander de l’argent à droite et à gauche. Elle s’est déjà battue pour rassembler ses frères, elle ne va pas ne rien faire pour que sa fille reçoive les meilleurs soins médicaux possibles. Mais quand même, son estime d'elle-même en prend un petit coup et elle devrait sans doute prendre une pause. Elle plisse les yeux et regarde d’un air méchant l’écran de l’ordinateur avant de s’empresser de le fermer. Pause. Elle va le poser par terre avant de s’allonger sur son lit. Le plafond n’a rien d’intéressant à lui dire. Elle aurait aimé que cet appartement, cette maison, lui soit plus familière que ça. Qu’il soit synonyme de rencontre avec ses frères tous les dimanches, avec Romy bien sûr. Mais elle a fait des choix, Lou, et elle a pris des décisions. Et la vérité, c’est que ces deux dernières semaines sont bien la première fois qu’elle passe autant de temps à New York. Ça change. Ça fait du bien. Elle aurait aimé que ce soit dans d’autres circonstances, évidemment, mais…

- Louise ! Oui ! Elle se lève d’un bon, ravie d’accueillir cette nouvelle distraction, et s’empresse de quitter sa chambre pour rejoindre son frère où qu’il soit. Ses frères. - … t'amène ? Elle t'a invitée à déjeuner et n'a pas pensé à me le dire ? Un sourire vient naturellement s’inscrire sur les lèvres de la brune. Parce qu’elle est heureuse de pouvoir les voir comme elle le veut. Même si sa relation avec Jamie n’est pas aussi importante qu’elle le souhaiterait. C’est de sa faute, elle le sait. « Non, je n’y ai pas pensé ! Mais tu es plus que la bienvenue pour manger ! » Entre tous les papiers, elle n’a vraiment pas pensé à inviter Jamie à manger lorsque Nick lui a dit qu’il cuisinait. Elle se rapproche de Jamie, va brièvement lui embrasser une joue. Ce n’est pas la grande effusion d’amour, mais ça leur est suffisant. « Tu vas bien ? » Elle ne lui demande pas ce qu’il fait ici, Nick semble l'avoir déjà fait et elle n’a pas envie d’avoir l’air de le chasser. Alors elle préfère prendre de ses nouvelles, d’assurer son rôle de grande sœur. Les trois Halstead se dirigent naturellement vers la cuisine où Nick s’affaire, encore et toujours. « Je dresse le couvert pour trois, alors ? » Elle demande à Jamie, un sourire aux lèvres.

_________________
meaner than your demons
I’m not the same everyday. There are times where I’m loud and chatty, and there are times when I’m really quiet. I don’t think I can define myself.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Patient
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 13/02/2017
Courriers : 111
Célébrité : nicolas simoes.
Pseudo : spf.
Crédits : PRETTY YOUNG THING.



J'ai : vingt-six ans.
Je suis : En Couple.
Orientation : Homosexuelle.
J'habite à : Manhattan.
Je suis : pompier.

✄ - - - - BREATH AGAIN
Dispo RP : Disponible
DCs : eytan le psy.
Liens :

MessageSujet: Re: life of shit. (nick&louise)   Mer 15 Fév - 23:01

life of shit

       

tu dois avouer que t'as pas fait gaffe à l'heure. que t'as juste pris ton courage à deux mains pour te rendre chez ton frère. parce que ça te pèse de cacher ton état de santé. de cacher quelque chose d'aussi important à ta famille. tu fermes les yeux un instant, avant que nick ne vienne t'ouvrir. « amie, hey. entre, entre. » tu prends ton frère dans les bras. ça te fait du bien, ça te soulage un peu. ça te fait du bien, au fond. puis tu rentres dans l'appartement, celui qui t'es de plus en plus familier. « lou est quelque part dans le coin... louise ! qu'est-ce qui t'amène ? elle t'a invitée à déjeuner et n'a pas pensé à me le dire ? » un flash, une illumination. bordel. t'as pas pensé à l'heure, tu savais bien que t'aurais du vérifier avant de venir. t'as envie de t'excuser, de dire que t'es désolé de débarquer comme ça, mais ta sœur arrive et tu n'as pas le temps de dire quoi que ce soit. « non, je n’y ai pas pensé ! mais tu es plus que le bienvenu pour manger ! » tu esquisses un léger sourire, heureux d'entendre la voix familière de louise. même si votre relation est assez compliquée, tu essayes de faire abstraction du passé, de ne plus penser au fait qu'elle est partie, plusieurs fois, à l'autre bout du monde alors que vous vous retrouviez à peine. et toi, ça t'as touché, ça t'as marqué, t'as l'impression qu'elle peut repartir d'un instant à l'autre, loin, loin de vous, de nick et toi. « désolé de passer à l'improviste, j'ai pas du tout fait attention à l'heure. » tu souris doucement quand louise s'approche pour venir déposer un baiser sur ta joue, tu as plus de difficulté à exprimer ton affection à ta sœur, et tu viens toi aussi coller un baiser sur sa joue, ça vous suffit, jusqu'à présent. « hey » que tu souffles doucement. « tu vas bien ? » tu te pinces légèrement les lèvres, le sujet sensible. non, non, tu vas pas bien, avec ce mal de crâne qui refuse de te quitter depuis plusieurs jours. et même si d'apparence, tout va bien, au fond, tu ne vas pas bien, tu le sais, t'es conscient de ça et tu sais que tu vas devoir l'annoncer, mais tu mens. t'es incapable de faire autrement pour l'instant. « ça peut aller. et toi ? » que tu demandes simplement, la voix presque tremblante, alors que tu suis tes deux aînés en direction de la cuisine. « je dresse le couvert pour trois, alors ? » un sourire éclaire tes lèvres, tu passes une main dans tes cheveux pour dégager les mèches de ton front. t'as l'impression que ta peau est brûlante. « si vous voulez bien de votre insupportable petit frère à votre table ... » tu ris doucement en secouant la tête. tu sais très bien que tu es le bienvenu, mais tu taquines, tu aimes bien, ça te permet de te détendre un peu. tes épaules te semblent tendues à l'extrême.

(c) naehra.



Spoiler:
 

_________________
i'm his
his mine
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Titulaire
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 12/02/2017
Courriers : 170
Célébrité : isaac.
Pseudo : naya/babysteps.
Crédits : hepburns, tumblr.



J'ai : quarante ans, quarante-et-un l'été prochain.
Je suis : Séparé(e).
Orientation : Bisexuelle.
J'habite à : Queens.
Je suis : chirurgien plastique.

✄ - - - - BREATH AGAIN
Dispo RP : Disponible
DCs : Jace.
Liens :

MessageSujet: Re: life of shit. (nick&louise)   Jeu 16 Fév - 16:23

Il y a quelque chose de presque irréel dans le fait de les avoir tous les deux, Louise et Jamie, chez lui, d'irréel et de profondément agréable. Une joie qu'il ne se serait pas autorisé à ressentir quelques années plus tôt, quand ils ont débarqué, deux étrangers dans sa maison, deux étrangers portant son nom. Quelque chose d'irréel mais de tellement bon qu'il ne peut pas s'empêcher de sourire, sourire, sourire à s'en faire mal aux joues. Il a l'air d'un crétin bienheureux, il le sait, et n'en a rien à faire. Il a passé trop de temps sans eux pour ne pas apprécier leur présence à leur juste valeur. Louise apparaît alors, toute en sourire et en cheveux défaits, et Nick hausse un sourcil, vaguement inquiet. Comment ne pas l'être, avec tout ce qui arrive à sa cadette. Louise n'en dit rien pourtant, embrasse légèrement Jamie comme si tout allait très bien. - Ne t'excuse pas, c'est pas comme si tu nous dérangeais, tout va bien Tout ne va pas très bien non, il le sait, que ce soit pour elle ou entre Jamie et elle. Nick en est conscient mais il ne dit rien, ils sont assez grands pour régler eux-mêmes ce problème. Quant à Romy, il ne peut qu'attendre et tâcher de les soutenir toutes les deux. Il est médecin, oui, mais il est impuissant, pas qualifié pour faire quoi que ce soit, trop impliqué émotionnellement pour être d'une quelconque utilité de toute façon. Incapable de faire quoi que ce soit, comme à dix-huit ans. Un problème récurrent chez lui, semble-t-il.

Il ne manque pas l'air crispé de son frère lorsque Louise prend de ses nouvelles, fronce un peu plus les sourcils devant sa réponse banale. Nick a longtemps vécu seul, n'est pas habitué à cet élan de sollicitude qui le secoue chaque fois que l'un ou l'autre de ses frères et sœurs traverse son champ de vision, mais il ne le refoule pas. Il s'inquiète, rattrape des années d'ignorance et de silence, rien de plus. - On devrait réussir à te supporter, oui, ricane-t-il en refermant finalement la porte, passez au salon, je vais aller baisser le feu et, mh, nous prendre quelque chose à boire ? Tu ne travailles pas aujourd'hui, tu peux prendre une bière, non ? demande-t-il, par acquis de conscience. Loin de lui l'envie d'avoir mauvaise influence sur le benjamin de la famille, même si Jamie n'est plus vraiment un gamin. - Ou autre chose, peu importe. Le frigo est tout à toi, ajoute-t-il par-dessus son épaule en disparaissant en cuisine pour sauver son chili.

_________________
we're lying in bed. she's lying.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnel Médical
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 12/02/2017
Courriers : 27
Célébrité : Adelaide Kane ♥
Crédits : (c) Hepburns



J'ai : 27 ans, 28 le mois prochain
Je suis : Célibataire.
Orientation : Pansexuelle.
J'habite à : Queens.
Je suis : Infirmière.

✄ - - - - BREATH AGAIN
Dispo RP : Disponible
DCs :
Liens :

MessageSujet: Re: life of shit. (nick&louise)   Ven 17 Fév - 21:12



✻ ✻ ✻
Family is not an important thing. It's everything.

Entendre son frère l’appeler à travers l’appartement sonne comme une libération pour Louise, qui s’empresse de quitter son lieu de torture matinal. Libération qui se transforme en une agréable surprise lorsqu’elle voit Jamie aux côtés de Nick. Et non, elle ne l’a pas invité à déjeuner et n’est pas la cause de cette visite inattendue. Même si elle aimerait bien, et au passage ne pas passer pour une sœur indigne, sa tête était ailleurs toute la journée. C’est à peine si elle a fait attention à Nick lorsqu’il lui a dit qu’il s’occupait du déjeuner… « désolé de passer à l'improviste, j'ai pas du tout fait attention à l'heure. » S’excuse Jamie et elle hausse les épaules. Elle acquiesce lorsque Nick lui dit de ne pas s’excuser. Il ne dérange pas. Au contraire, Louise est plutôt heureuse de l’avoir à la maison ! Parce qu’elle essaie toujours de reformer ce lien qu’ils n’ont jamais vraiment eu. Sans vraiment vouloir forcer les choses ou s’immiscer dans la vie de son petit frère… C’est assez compliqué, il faut dire. Elle va lui embrasser une joue, pour le saluer. Elle reçoit le même traitement en retour et elle sourit. « Tu vas bien ? » Elle lui demande assez naturellement. « ça peut aller. et toi ? » Oh. Sa voix n’est pas assurée, pas très… Convaincue ? Elle fronce légèrement les sourcils. Elle n’a pas envie d’être parano et de croire que rien ne va en ce moment mais… Rien ne va. Mais elle ne dit rien et hausse les épaules une nouvelle fois. « Tout pareil. » Ça peut aller.

« Je dresse le couvert pour trois, alors ? » Elle demande avec son habituel sourire sur les lèvres. Rassembler sa famille est toujours l’un de ses plaisirs premiers. « si vous voulez bien de votre insupportable petit frère à votre table ... » Elle penche légèrement la tête de côté et le regarde d’un air entendu. Lui ? Insupportable ? On aura tout vu ! Jamie est le plus facile à vivre des trois. On devrait réussir à te supporter, oui. Elle montre son accord avec un léger rire. Puis suit les instructions de Nick et se dirige vers le salon, laissant ses frères décider du déroulement du repas. Elle préfère s’occuper d’attraper tous les ustensiles utiles pour le repas et de dresser un semblant de table pour qu’ils puissent manger ensemble. Nick au bout, puisqu’il est l’aîné, et elle et Jamie à ses côtés en face l’un de l’autre. Elle retient une pensée pour ses parents. Louise a décidé il y a bien longtemps qu’il était trop tard et surtout inutile de se lamenter avec des et si. Lorsque ses frères réapparaissent, la table est prête et elle les accueille d’un sourire et d’un vaste mouvement de mains. Ta-daa. Comme si elle venait de faire quelque chose d’exceptionnel. « Sebastian va bien ? » Elle s’adresse à Jamie, évidemment. Il lui arrive parfois de communiquer avec le petit-ami de son frère, mais elle n’en a pas eu le temps récemment alors autant demander au principal intéressé.

_________________
meaner than your demons
I’m not the same everyday. There are times where I’m loud and chatty, and there are times when I’m really quiet. I don’t think I can define myself.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Patient
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 13/02/2017
Courriers : 111
Célébrité : nicolas simoes.
Pseudo : spf.
Crédits : PRETTY YOUNG THING.



J'ai : vingt-six ans.
Je suis : En Couple.
Orientation : Homosexuelle.
J'habite à : Manhattan.
Je suis : pompier.

✄ - - - - BREATH AGAIN
Dispo RP : Disponible
DCs : eytan le psy.
Liens :

MessageSujet: Re: life of shit. (nick&louise)   Ven 17 Fév - 22:42

life of shit

       

« ne t'excuse pas, c'est pas comme si tu nous dérangeais, tout va bien. » tu hoches vaguement la tête. s'il savait. si seulement il savait, plus rien ne va dans ton crâne, ta vie qui part en vrille quand tout semblait aller mieux, tout va mal. tu passes rapidement une main sur ton visage, saluant ta sœur qui arrive à son tour, un baiser sur sa joue, une question qui te fait légèrement te crisper alors que tu lui réponds que ça va. tu n'aimes pas mentir, pas à ta sœur, pas à ton frère. puis tu retournes sa question à louise, tu lui demandes comment elle va, parce que tu n'as pas manqué ses cheveux décoiffés et son air un peu fatigué. « tout pareil. » tu hoches la tête. tu taquines un peu tes aînés quand louise te demande si elle doit dresser le couvert pour toi, au fond, t'es heureux de pouvoir manger avec nick et louise, pour changer du quotidien. pour changer de l'ennui qui prend place. « on devrait réussir à te supporter, oui. passez au salon, je vais aller baisser le feu et, mh, nous prendre quelque chose à boire ? Tu ne travailles pas aujourd'hui, tu peux prendre une bière, non ? » tu hésites un moment. le neurologue qui t'as conseillé d'arrêter l'alcool. tu soupires un peu. « pas cette fois. » tu déclines doucement l'offre de ton frère. tu te diriges vers le salon avec ton frère alors que louise dresse la table, tu reconnais sans mal le tintement des couverts entre ses doigts. « sebastian va bien ? » un sourire se dessine sur tes lèvres à l'évocation de ton compagnon, et tes épaules se détendent inconsciemment. « oui, je l'ai abandonné à l'appartement. » que tu ris doucement. « j'avais besoin de passer un peu de temps avec vous. » tu rajoutes, en passant ta main dans tes cheveux alors que tu t'installes dans le canapé du salon. tu n'es pas venu pour rien. et il est délicat pour toi de te lancer face à nick et à louise, alors que tu t'apprêtes à manger avec eux. tu fermes les yeux un court instant, ta main s'égarant sur ton front un léger instant, le sang battant dans tes tempes à cause de ton mal de crâne qui ne te quitte pas depuis ton réveil. tu soupires un peu, tu te pinces les lèvres. « je ... » tu hésites un peu, mais maintenant que tu t'es lancé, tu ne peux plus vraiment reculer. « en faite, ça va pas si bien que ça. faut que j'vous parle d'un truc ... » tu murmures doucement, la voix un peu tremblante, tu empêches tes doigts de faire de même, alors que tu baisses un peu les yeux, fixant le vide entre tes deux pieds.

(c) naehra.


_________________
i'm his
his mine
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Titulaire
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 12/02/2017
Courriers : 170
Célébrité : isaac.
Pseudo : naya/babysteps.
Crédits : hepburns, tumblr.



J'ai : quarante ans, quarante-et-un l'été prochain.
Je suis : Séparé(e).
Orientation : Bisexuelle.
J'habite à : Queens.
Je suis : chirurgien plastique.

✄ - - - - BREATH AGAIN
Dispo RP : Disponible
DCs : Jace.
Liens :

MessageSujet: Re: life of shit. (nick&louise)   Mar 21 Fév - 21:51

Ils font un drôle de portrait de famille, tous les trois dans cet appartement. Pas la fratrie idéale bien sûr, pas ce que les gens ont en tête quand ils s'imaginent le cliché de la famille yankee, grands sourires en tête et opulent bonheur. Néanmoins Nick aime à penser que leurs parents seraient fiers, qu'ils seraient heureux de les savoir rassemblés malgré deux décennies de chagrin, de séparation. Il est parfois évident qu'ils n'ont pas tout à fait grandi ensemble, et leurs parcours très différents se révèlent dans les petits détails, mais Nick tâche de ne pas y prêter attention. Il aimerait pourtant se dire que c'est sa mère qu'il voit dans le rire que lâche Louise, dans les mimiques de Jamie mais ce sont des inconnus qui les ont élevé, les épreuves qui les ont façonné. Ils portent le même nom oui, mais le chemin est encore long avant qu'ils ne forment une vraie famille. Ils font des efforts cependant, nul ne peut le nier, Nick le premier. Il est presque ému de les avoir là, sous ses yeux, à se chamailler gaiement.

Mais l'émotion est vite effacée, remplacée par l'inquiétude devant la démonstration de sérieux de son petit frère, qui n'a jamais refusé un verre jusque-là. Ce n'est rien sans doute, rien qui ne justifie que Nick s'arrête brièvement pour le regard. Il le fait tout de même, fronce légèrement les sourcils puis décide de ne pas s'attarder là-dessus. Jamie est un adulte, Jamie fait ce qu'il veut (oui mais Nick s'inquiète, et s’inquiétera toujours un peu, c'est certain). Il gagne donc la cuisine, abandonne derrière lui ses cadets pour réserver son chili, sauvegarder le plat principal de ce déjeuner improvisé. Il les rejoint, vite, presque trop vite pour apparaître tout à fait détendu. Il ne l'est pas, et il ne sait pas vraiment comment se l'expliquer. Un pressentiment peut-être, mais Nick ne croit pas à ces choses-là. Il comprend les faits, analyse les situations rationnellement, méthodiquement. L'instinct n'a pas sa place ici, et pourtant il semble bien avoir raison.

Jamie est mal à l'aise, ou nerveux peut-être, c'est évident. Nick fronce les sourcils à nouveau, bien décidé cette fois à s'arrêter sur le problème. Parce qu'il y en a un, ou du moins il se passe quelque chose, et il ne va pas l'ignorer. S'il y a bien un enseignement qu'il a tiré de toutes ses années de thérapie, c'est bien qu'il faut affronter ses problèmes. - Comment ça, un truc ? Quel truc ? demande-t-il, un peu brusque. Un truc. Vraiment ? Quel âge a-t-il, douze ans ? - Qu'est-ce qui ne va pas ? Tu n'as pas l'air bien Jamie. Nick n'aime pas ça, cette gêne, ce ton faible, tremblant. Il connaît son frère dynamique, souriant. Ce garçon-là, clairement anxieux, est effrayant.

_________________
we're lying in bed. she's lying.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnel Médical
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 12/02/2017
Courriers : 27
Célébrité : Adelaide Kane ♥
Crédits : (c) Hepburns



J'ai : 27 ans, 28 le mois prochain
Je suis : Célibataire.
Orientation : Pansexuelle.
J'habite à : Queens.
Je suis : Infirmière.

✄ - - - - BREATH AGAIN
Dispo RP : Disponible
DCs :
Liens :

MessageSujet: Re: life of shit. (nick&louise)   Sam 25 Fév - 18:47



✻ ✻ ✻
Family is not an important thing. It's everything.

Louise, mettre la table, elle peut faire. Ça l’occupera quelques secondes, le temps de respirer de l’oyygène pour ne pas mourir et de se faire un petit pep talk mental pour arrêter d’être bizarre avec Jamie. Et aussi pour qu’elle arrête d’avoir ces pensées un peu pessimistes, ces petits moments de les parents et le temps perdu. Un jour tout le monde apprendra à vivre en paix avec ses choix. Mais le placement de la dernière petite cuillère lui indique que ce jour n’est pas aujourd’hui. Aujourd’hui a d’autres priorités. Elle relève la tête lorsque Jamie vient la rejoindre, et lui offre son plus joli sourire. Elle lui montre la table qu’elle a dressée, comme si elle venait de faire le plus beau château de sable de la plage alors que concrètement elle n’a fait qu’aligner des couverts. Toutes les intentions sont bonnes à prendre, on va dire. « Sebastian va bien ? » Elle marque quelques points, à parler de Sebastian. Un sourire un peu béat passe sur le visage de son petit frère, et elle peut voir ses épaules se relâcher légèrement. Elle manque de faire la remarque mais ne dit rien. Se contente d’être heureuse du bonheur de Jamie. Elle rit avec lui lorsqu’il lui dit qu’il l’a abandonné à l’appartement. Elle est sûre que Seb est un grand garçon et que, depuis tout ce temps, il connaît le chemin de l’appartement et n’est pas un chiot abandonné mais… Soit. « j'avais besoin de passer un peu de temps avec vous. » Ses sourcils se froncent malgré elle. L’air tendu et nerveux de son petit frère lui revient et la frappe en même temps. Elle sent que quelque chose ne va pas. Que plus rien ne tourne rond, pour personne. Elle a conscience de chercher le regard de Nick, pour savoir s’il sait quelque chose. Et un peu de soutien. Mais rien. « je ... » Louise reporte son attention à Jamie. Son estomac se sert un peu, ces secondes lui semblent insoutenables mais elle ne va pas le brusquer. « en faite, ça va pas si bien que ça. faut que j'vous parle d'un truc ... » Elle respire presque difficilement, maintenant. Elle n’aime pas ne pas savoir. Elle n’aime pas voir Jamie comme ça. Refermé, la voix tremblante, le regard fuyant… Louise craint le pire. Mais même le pire n’a pas l’air assez, sur le coup. - Comment ça, un truc ? Quel truc ? Demande Nick d’un ton un peu brutal. Elle le regarde d’un air sévère. « Nick. » Elle le réprimande, légèrement, avant d’aller s’asseoir à côté de son petit frère. Louise, elle préfère la délicatesse. - Qu'est-ce qui ne va pas ? Tu n'as pas l'air bien Jamie. Là, pour le coup, elle est d’accord. Alors elle acquiesce, observe le visage de Jam comme si la réponse allait apparaître comme par magie. « Tu peux tout nous dire, tu sais. On sera là pour toi, quoi qu’il arrive. » Elle tient à le rassurer. Quoi qu’il arrive. Ils sont une famille. Une famille des plus étranges, qu’on ne verra jamais à la télé, mais une famille quand même. Jamie et Nick sont son sang, et elle est prête à se battre pour son sang.

_________________
meaner than your demons
I’m not the same everyday. There are times where I’m loud and chatty, and there are times when I’m really quiet. I don’t think I can define myself.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Patient
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 13/02/2017
Courriers : 111
Célébrité : nicolas simoes.
Pseudo : spf.
Crédits : PRETTY YOUNG THING.



J'ai : vingt-six ans.
Je suis : En Couple.
Orientation : Homosexuelle.
J'habite à : Manhattan.
Je suis : pompier.

✄ - - - - BREATH AGAIN
Dispo RP : Disponible
DCs : eytan le psy.
Liens :

MessageSujet: Re: life of shit. (nick&louise)   Dim 26 Fév - 18:49

life of shit

       

t'arrives pas. t'arrives pas à faire comme si tout allait bien alors que non. non, ça ne va pas. et tu préfères te jeter dans le vide, parce que tu sais pas mentir. encore moins devant nick et louise. tu peux pas leurs en mentir à eux. mais t'as peur. peur de les décevoir, peur qu'il se passe un truc, que vous soyez de nouveau séparés après tout le mal que vous vous êtes donné pour être de nouveau réunis tous les trois. t'as un truc à leurs dire, t'es pas doué toi, pour annoncer ce genre de truc. t'as l'impression d'être un gamin, de pas savoir quoi dire. tu trouves pas les mots qu'il faut et ça te donne envie de hurler. tu te pinces les lèvres, ton regard fixé entre tes deux pieds, sur le sol, tu passes une main dans tes cheveux, anxieux, tes épaules un peu trop tendues. « comment ça, un truc ? quel truc ? qu'est-ce qui ne va pas ? tu n'as pas l'air bien jamie. » tu soupires un peu. tu sais pas comment t'y prendre. tu te sens faible, t'es apeuré, un peut recroqueviller sur toi-même. t'es pas doué pour ce genre de truc toi. « tu peux tout nous dire, tu sais. on sera là pour toi, quoi qu’il arrive. » quoi qu'il arrive. ça sonne étrangement mal dans ton esprit. comme s'il allait arriver quelque chose. de plus. un truc encore plus grave que cette putain de tumeur. non. tu veux pas y penser, tu fermes les yeux un instant, passant une main sur ton visage avant de te redresser, d'éloigner les mèches de cheveux qui tombent en bataille sur ton front. « c'est ... compliqué. » tu murmures faiblement, prenant une profonde inspiration pour te donner du courage. « j'vous en avais pas parlé, j'voulais pas vous inquiéter ... mais depuis quelque temps, je fais des malaises ... seb m'a forcé à aller à l'hôpital y'a un mois environs et... » ta voix qui se brise un peu. tu te pinces les lèvres. « j'ai une tumeur au cerveau. » tu lâches. comme ça. parce que tu sais qu'autrement, tu seras pas capable de le dire. et tu ne supportes pas de t'entendre dire ces mots, parce que ça rend la chose réelle, ça t'oblige à t'en rendre compte. tu te mords doucement la lèvre inférieure, tes deux mains croisées devant toi, tes coudes appuyés contre tes genoux. tu sais pas quoi ajouter, tu sais pas quoi dire, ni quoi faire.

(c) naehra.


_________________
i'm his
his mine
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Titulaire
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 12/02/2017
Courriers : 170
Célébrité : isaac.
Pseudo : naya/babysteps.
Crédits : hepburns, tumblr.



J'ai : quarante ans, quarante-et-un l'été prochain.
Je suis : Séparé(e).
Orientation : Bisexuelle.
J'habite à : Queens.
Je suis : chirurgien plastique.

✄ - - - - BREATH AGAIN
Dispo RP : Disponible
DCs : Jace.
Liens :

MessageSujet: Re: life of shit. (nick&louise)   Jeu 9 Mar - 10:18

Louise tente de freiner ses ardeurs, figure maternelle de substitution, mais Nick n'a cure de son regard dur. Il est inquiet, l'angoisse monte, monte, monte. Et son cœur bat la chamade dans sa cage thoracique, prêt à briser ses côtes pour s'en échapper. Il est inquiet et ce ne sont pas les réprimandes de Louise qui peuvent le calmer. Il connaît cette sensation, cette impression de nausée imminente et du gouffre inconnu qui s'élargit sous ses pieds, il l'a connu jeune, trop jeune. Il l'a rencontrée à dix-huit ans, un soir où la police est venue frapper à la porte de la demeure familiale, les gyrophares inondant le salon de leurs lumières morbides. Il l'a connue ensuite lorsque les médecins ont diagnostiqué sa nièce, que Louise a murmuré la mauvaise nouvelle du bout des lèvres. Il la connaît trop bien, espérait ne plus jamais la rencontrer, mais c'était trop demander au destin, ce connard farceur.

Il s'agit, fronce les sourcils, croise les bras pour cacher le tremblement de ses mains. Il aimerait fuir, courir loin de cet appartement et de l'atmosphère pesant que la nervosité de son petit-frère a amené dans la pièce. Il ne le fera pas, n'a pas le droit, pas après avoir tant répété que sa maison est la leur, qu'ils peuvent tout lui dire, qu'il est là pour eux. Il n'a pas le droit de les abandonner, mais l'instinct de préservation est fort, très fort, pour l'empêcher de souffrir à nouveau. Il reste planté là, à attendre. Et la nouvelle tombe, glaciale, violente. Une tumeur. - Une tumeur, fait-il à voix haute. Une tumeur, salope médicale que l'on croise au quotidien au NY Memorial. Une tumeur qui s'est immiscé dans la vie de Jamie. - Tu as vu quel médecin ? Quel est le diagnostic ? Il pense à Cole immédiatement, sent le picotement dans ses jambes qui lui crie de courir jusqu'au service de neuro pour aller secouer le titulaire. Leurs relations ne sont guère amicales mais étrangement, il est la première personne qui lui vient à l'esprit. Cole est doué et si Jamie doit être opéré, Nick ne veut rien sinon le meilleur pour lui.

_________________
we're lying in bed. she's lying.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: life of shit. (nick&louise)   

Revenir en haut Aller en bas
 
life of shit. (nick&louise)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» problème life time map updater
» Life is a game. You can be a player or a toy.
» Life is Beautiful
» Galaxy-Life-Team.
» l’accompagnement du chant à l’accordéon sur Louise attaque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✄ - - - - BREATH AGAIN  :: New York
au cœur de la ville
 :: Queens
-
Sauter vers: