AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 happy meal ft. malicia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Citoyens
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 12/02/2017
Courriers : 121
Célébrité : chace crawford.
Pseudo : no doubt.
Crédits : cc daily tumblr + RIDDERMARK.



J'ai : trente ans.
Je suis : Séparé(e).
Orientation : Hétérosexuelle.
J'habite à : Brooklyn.
Je suis : ancien soldat reconverti ambulancier.

✄ - - - - BREATH AGAIN
Dispo RP : Disponible
DCs :
Liens :

MessageSujet: happy meal ft. malicia   Ven 24 Fév - 21:40


✄ HAPPY MEAL.
malicia & killian

Les mains dans les poches, je fais les cent pas. C'est stupide. Je ne sais même pas pourquoi je suis angoissé. Je me suis engagé dans l'armée, je suis parti combattre à des milliers de kilomètres et je suis revenu la queue entre les jambes avec une balle dans l'épaule en prime. A côté, ça, ça devrait être du gâteau. Mais ça l'est pas. Parce que rien n'est jamais si simple quand ça la concerne, elle. A vrai dire quand je lui ai proposé qu'on déjeune ensemble j'étais persuadé qu'elle ne pourrait pas. Je sais, c'est lâche. J'avais d'abord écrit le message avant de l'effacer puis de le réécrire, ainsi de suite une bonne vingtaine de fois. Et puis j'avais fini par me convaincre qu'avec son boulot et son emploi du temps monstre, il y avait quoi... une chance sur dix pour que le jour et l'heure concorde ? Et il avait justement fallu que ce soit aujourd'hui pour qu'un miracle se produise. Elle était disponible et moi, je ne pouvais plus faire marche arrière. Le problème ce n'est pas de la voir, non. J'aime passer du temps avec elle. Le problème, c'est ce qu'elle réveille en moi quand je la vois. Je peux pas m'empêcher de la regarder et de revoir cette adolescente que j'ai rencontré à mon arrivée à New-York. Celle qui a su percer une brèche dans ma carapace et prendre une importance insoupçonnée. Quand je suis revenu et que je l'ai revue pour la première fois je me suis demandé si les choses allaient être les mêmes entre nous. Il est vrai que pendant mon absence on a tous les deux changés, grandis, vécu des moments difficiles et avancé... Mais mes doutes ont vite été balayés. Encore aujourd'hui, des années après, quand nos regards se croisent j'ai comme l'impression qu'elle parvient à lire en moi sans réserve. Autant dire que l'idée ne me plait toujours pas. Dans ma tête c'est le chaos et je ne tiens pas à ce qu'elle en soit mise au courant.

Un dernier regard à ma montre puis aux alentours et mon souffle se coupe. Je la vois arriver dans sa tenue de fonction, tout comme moi d'ailleurs. Elle sera là dans quelques pas à peine et moi, j'essaye juste tant bien que mal de laisser le passé derrière et de reprendre mes esprits. J'espère en tout cas que ce que je nous ai préparé lui plaira. Quitte à faire quelque chose pour une fois qu'on arrive à se capter en pleine journée, autant mettre les plats dans les grands. C'est aussi la raison pour laquelle j'avais proposé Central Park. L'espace, la nature, la vie. Tout ce qu'il faut pour oublier l'hopital ne serait-ce que pour quelques minutes. Je n'y travaille pas directement mais pour y aller plusieurs fois par jour je sais qu'ils ne connaissent pas vraiment de moments calmes. Il y a toujours une urgence ou quelque chose à faire quelque part et le moins que l'on puisse dire, c'est que les patients ne sont pas toujours aussi reconnaissants qu'ils le devraient. Arrivée près de moi, je l'accueille avec un sourire sincère. L'effet est presque instantané comme un remède trop efficace: sa présence m'apaise. Avec elle, mes maux perdent de leur emprise sur moi. Salut. J'admets que j'aurais pu faire mieux mais je pense qu'elle n'a aucun mal à voir sur mon visage combien je suis heureux de pouvoir passer cet instant volé avec elle. Je nous ai installés là-bas. Je désigne un arbre d'un signe de la tête que nous ne tardons pas à rejoindre. Par terre une petite nappe et un panier avec toutes sortes de salades, de jus et autres gourmandises. Etant donné qu'on travaille tous les deux juste après l'alcool est exclu mais peut-être une prochaine fois. Ca te convient? Je demande en me tournant vers elle toujours le sourire aux lèvres.

_________________
❝ mes cauchemars anciens reviennent. Cette nuit, j'ai senti quelqu'un accroupi sur moi, et qui, sa bouche sur la mienne, buvait ma vie entre mes lèvres. ❞ guy de maupassant.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnel Médical
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivée à NY : 11/02/2017
Courriers : 183
Célébrité : Holland Roden
Pseudo : Brenda
Crédits : abisror



J'ai : Vingt-huit ans
Je suis : Célibataire.
Orientation : Hétérosexuelle.
J'habite à : Manhattan.
Je suis : Infirmière en neuro

✄ - - - - BREATH AGAIN
Dispo RP : Disponible
DCs :
Liens :

MessageSujet: Re: happy meal ft. malicia   Dim 26 Fév - 10:37


✄ HAPPY MEAL.
malicia & killian

J'avais reçu un message de la part de Killian, mes joues ont sans doute rougies. Je lui en ai voulu il y a quelques années de choisir l'armée, de partir, de ne pas rester. Peut-être qu'à cette époque j'aurais du lui dire, j'aurais du sauter le pas, l'embrasser, lui faire comprendre ce que je ressentais. Puis les premiers temps, je mourais à l'idée de penser qu'il était peut-être mort au combat, alors pour éviter des idées noires, m'enfonçant dans une déprime sans fin. J'ai continué d'avancer dans ma vie, de faire des rencontres, sans doute de merveilleuses rencontres. Puis il est revenu, blessé de cette fichue guerre. Je n'avais pas pensé que de le revoir cela m'aurait retourné autant le coeur. Il me fait toujours ce même effet. Mais je ne m'avance pas, une fois de plus je reste à ma place, je me contente de sourire, de passer du temps avec lui dans le bonne humeur. Je reste trop sage, alors que je pourrais m'avancer et enfin prendre ma vie en mains.

Il m'avait invité à pique-niquer durant la pause déjeuner. Je m'étais dépêchée de sortir de l'hôpital, une pause allait me faire le plus grand bien. Je partais en direction de Central Park pour le rejoindre, j'apercevais sa silhouette au loin, mon coeur s'accélérait déjà comme une adolescente de seize ans. Il me salua, d'un simple salut. Je me contentais d'un sourire, presque intimidé. Il désigna un arbre, je remarquais qu'il avait pris soin de tout préparer. Nous nous avancions, je m'installais.
- C'est parfait ! Je te remercie pour tout ça, surtout que je meurs de faim.
Aussitôt j'attrapais un jus de fruits que je vidais presque à moitié en quelques secondes.
- Je suis heureuse de te voir.
Cela devait vraiment se voir, je continuais à sourire encore et encore bêtement, je me demandais même où il en était dans sa vie amoureuse, peut-être un petit soupçon de jalousie qui s'évacuait de moi.

_________________

L’amour fait songer, vivre et croire.
Il a, pour réchauffer le cœur,
Un rayon de plus que la gloire,
Et ce rayon, c’est le bonheur !
Revenir en haut Aller en bas
 
happy meal ft. malicia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✄ - - - - BREATH AGAIN  :: New York
au cœur de la ville
 :: Manhattan :: Central Park
-
Sauter vers: